Les groupes de rencontre

Information : 

Janvier 2022 : organisation de groupes de rencontre (entre 6 et 12 personnes)

Calendrier et modalités pratiques à venir..

Avons-nous si souvent l’occasion et le temps d’une vraie rencontre avec autrui ?

Une rencontre ou chaque individu ne se définirait pas par ce qu’il fait dans la vie ni ne chercherait à montrer une image idéalisée de soi, mais peu à peu donnerait à voir son être authentique, dans l’ici et maintenant !

Historiquement, c’est Carl R.Rogers qui fut à l’origine des groupes de rencontre et qui les a expérimenté à travers le monde et dans tous les formats (allant jusqu’à des groupes de centaines de personnes sur plusieurs journées !)

Le groupe conduit à développer sa compréhension de soi-même et d’autrui et à approfondir sa relation avec l’autre.


(…) Dans un climat de liberté et d’aide, les membres d’un groupe deviennent plus spontanés, plus souples, plus proches de leur vécu, plus ouverts à leur propre expérience et ils aboutissent à des échanges interpersonnels plus profonds.

Carl R. Rogers


Parler, écouter, ressentir

L’expérience d’un groupe de rencontre vise à permettre aux participants d’entrer en relation de manière plus libre et spontanée que d’ordinaire, à s’exprimer plus ouvertement sur ses sentiments, ses désaccords, son inconfort et à recevoir réciproquement ceux des autres. 

La solitude intérieure

Chacun d’entre nous s’est développé en adoptant plus ou moins des comportements conformes à ce que les autres attendaient de nous, afin d’être acceptés et aimés .

Dans une expérience de groupe, il est souvent possible de plonger le regard à l’intérieur de soi et de déceler la solitude de l’être réel qui vit là dans sa coquille ou dans son rôle quotidien.

Et il est touchant et surprenant parfois, de constater l’accueil et le respect des autres envers notre être authentique, dont on avait peur qu’il ne puisse être aimé et reçu par autrui.

Lorsque deux personnes aussi réelles se tendent ainsi la main dans un groupe, il n’y a plus de solitude. L’individu se met en contact réel avec un autre et ce sentiment d’être étranger qui prenait une si grande place dans sa vie disparaît.


Le sentiment de profonde solitude individuelle qui est le lot de tant de vies humaines ne peut être diminué que si l’individu prend le risque d’être d’avantage lui-même face
aux autres. Ce n’est qu’alors qu’il saura s’il est capable d’établir un contact humain et d’alléger le fardeau de sa solitude.

Carl R. Rogers


Fonctionnement du groupe

Le cadre est posé par un « facilitateur » dont la mission est de soutenir et sécuriser le groupe dans son processus.

Il s’engage en tant que personne, hors de sa fonction habituelle de thérapeute et vit avec et dans le groupe l’expérience de la rencontre. Il fait confiance au potentiel du groupe et à la capacité de celui-ci à se réguler spontanément.

Il n’y a pas de thématique prédéfinie, chaque personne vient avec ce qui est présent pour elle.


Ce qui pousse les gens vers le groupe de rencontre :
c’est une faim de relations profondes et vraies dans lesquelles sentiments et émotions peuvent s’exprimer spontanément sans être plus ou moins étouffés
ou prudemment censurés.

Carl R. Rogers


Prochainement sur Tours ou environs…

Je me propose donc d’organiser et de « faciliter » des groupes de rencontre dans un cadre sécurisant et favorisant de confidentialité, de bienveillance et de respect.

J’ai hâte de vivre avec vous cette expérience de relations essentielles et authentiques.

En fonction du nombre de participants, la durée pourra être modulée et nous serions amenés à être deux praticien-ne-s en co-facilitation du groupe.

%d blogueurs aiment cette page :