Qui Suis-Je ?

  • Psychopraticienne ( ou Praticienne en psychothérapie) certifiée dans l’ACP (Approche Centrée sur la Personne)
  • Titulaire du CEP (Certificat Européen de Psychothérapie) et du titre de Psychopraticien certifié FF2P (Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse)
  • Membre agréé de la FF2P
  • Membre de l’AFP-ACP (Association Française de Psychothérapie dans l’Approche Centrée sur la Personne)
  • Thérapeute ICV (https://lifespanintegration.com/directory/fr/item/belda-fillion-dominique-2)

J’adhère au code de déontologie de la profession et ma pratique est régulièrement supervisée par un professionnel agréé.

J’exerce en cabinet libéral depuis 2015 et reçois tout public.

J’interviens également au sein d’une structure dédiée dans l’accompagnement psychologique de personnes victimes de violences conjugales ou intrafamiliales.

Je facilite des groupes de parole .

J’accompagne bénévolement de jeunes migrants MNA (Mineurs Non Accompagnés) orientés par l’association Utopia56Tours.

Participation à la cellule nationale d’écoute FF2P pendant la crise Covid-19.

Parcours 

  • Plus de vingt cinq ans cadre de direction dans les collectivités locales et une longue expérience dans le management et les ressources humaines.
  • Depuis longtemps passionnée par la psychologie et les relations humaines, j’ai suivi en 2000 un cursus universitaire de 2 ans à Tours (DU de formation aux relations humaines et à l’animation de groupes ) et me suis par la suite engagée dans un parcours de formation long et qualifiant afin de me professionnaliser dans la pratique de la psychothérapie et de la relation d’aide dans le courant de la psychologie humaniste.

Formation/orientation psychothérapeutique

Je me suis formée pendant 5 années à l’Approche Centrée sur la Personne développée par Carl R. Rogers auprès de l’Institut de Formation et de Recherche sur le Développement de la Personne (IFRDP), Institut accrédité par l’Association Européenne de Psychothérapie (AEP) et la Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse (FF2P), seule habilitée en France à délivrer le CEP (Certificat Européen de Psychothérapie), ce qui signifie pour le praticien : 

  • une formation théorique, méthodologique et pratique à une méthode reconnue, d’au moins 4 ans et une formation en psychopathologie,
  • une pratique clinique d’au moins 300 heures,
  • une psychothérapie personnelle d’au moins 250 heures,
  • une supervision permanente tout au long de la pratique professionnelle,
  • un engagement à se conformer à la charte déontologique de la profession,
  • une accréditation par une commission nationale de pairs (après validation du parcours de formation, soutenance publique d’un mémoire et examen du dossier).

Les critères d’obtention du CEP* sont particulièrement exigeants et représentent ainsi pour les clients la garantie d’un apprentissage long et sérieux et d’une pratique professionnelle et éthique de ce métier.

*À titre de précision, le titre de psychothérapeute a été réglementé en France par la loi Accoyer et ses décrets le réservant depuis 2010 aux médecins psychiatres et aux psychologues cliniciens. Seuls les parcours de formation à la psychothérapie validés auparavant peuvent encore utiliser ce titre.
Le titre de Psychopraticien n’est pas encore réglementé , c’est pourquoi la qualification CEP peut être un critère important dans le choix de votre thérapeute*.

Je continue de me former régulièrement afin de questionner et d’enrichir ma pratique.

Je me suis formée auprès de l’Institut Double Hélice à la psychotraumatologie et à la pratique de la thérapie ICV ( parcours complet de formation Niveau 3 achevé en Mai 2022).

Philosophie de ma pratique 

J’adhère profondément aux valeurs humanistes de l’approche dans laquelle je me suis formée et je suis profondément attachée au respect de la personne et à sa liberté.

Plus qu’une méthode, l’ACP est une philosophie dont je partage la vision de l’être humain. 

J’ai au fond de moi cette confiance que le développement de la personne, pour peu qu’elle bénéficie d’un environnement favorable, peut être positif pour elle-même et pour la société. Il ne s’agit pas de nier naïvement les tendances parfois destructrices et déviantes de l’être humain mais je rejoins la théorie de C. Rogers en considérant que ces tendances sont l’expression d’un mal être et non la nature profonde de la personne. 

Je vois toujours en l’individu en souffrance ou en errance son potentiel de croissance. Ma mission de thérapeute est de l’aider à faire émerger sa faculté à donner une direction nouvelle à sa vie et à se sentir libre d’être soi-même.

Mon accompagnement

Dans une écoute active et empathique, je vous invite à cheminer librement, à votre rythme dans la recherche de vos propres réponses.

Je vous soutiens et vous encourage dans votre processus sans rien vouloir forcer ou accélérer. 

Je ne m’abrite pas derrière une posture professionnelle et c’est dans l’authenticité de ma personne que je m’engage dans la relation thérapeutique et que je suis présente à vos côtés. 

Etre écouté-e sans jugement, sans attente, comme cela a rarement voire jamais été vécu peut-être, est une expérience unique vers la liberté et la joie d’être vraiment vous-même.

C’est ce que je vous propose d’expérimenter dans le temps thérapeutique.  


Tout être est une île au sens le plus réel du mot, et il ne peut construire un pont pour communiquer avec d’autres îles, que s’il est prêt à être lui-même, et s’il lui est permis de l’être.

Carl R. Rogers


%d blogueurs aiment cette page :